Demande de dépistage CPTS

LUXEUIL   Coronavirus

Est Républicain  le samedi 18 avril 2020

« Depuis plus d’un mois, l’arrêt des activités de la plupart d’entre nous et la limitation des déplacements ont permis de mettre un coup d’arrêt à l’épidémie en cours. Le confinement fait porter à la population le poids de limiter la propagation du virus » constate le docteur Martial Olivier-Koehret, président de la Communauté professionnelle territoriale de santé, qui regroupe les soignants d’un secteur qui s’étend globalement de Vauvillers à Faucogney.

« A ce stade, il convient de préparer les conditions à un retour à la vie, au travail et aux activités « d’avant ». Il faut maintenir les mesures barrières bien sûr, et l’Etat doit mettre à disposition de la population des masques de protection efficaces. Il ne s’agit plus d’annoncer des commandes de milliard de masques mais de passer commande « pour de vrai » et de distribuer à la population les protections nécessaires » appuie le médecin.

« Ensuite les professionnels de santé tous mobilisés lès le premier jour de l’épidémie doivent pouvoir accomplir leurs missions : dépister, identifier et isoler les malades qui contracteraient la maladie dans les jours à venir. Nous avons montré notre capacité à nous organiser pour que chacun soit soigné le plus possible à domicile, aujourd’hui nous voulons ne pas laisser repartir l’épidémie dans notre secteur » prévient-il.

« Nous avons besoin des sérologies de dépistage des nouveaux cas, les tests sont disponibles. Nous voyons, dans les médias, des célébrités et des politiques se faire dépister, comme les habitants des grandes villes. Notre territoire rural doit bénéficier des mêmes droits.  A ce jour, seul le blocage de l’administration nous empêche de mettre en œuvre les sérologies du Covid-19. L’entêtement de l’administration repose sur des arguties loin des intérêts de la population. Continuer à refuser les sérologies de dépistage du Covid-19 est une perte de chance pour la population de notre secteur » déplore-t-il.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *