Covid-19 : retour d’une « situation préoccupante » dans le département

La préfète de la Haute-Saône, Fabienne Balussou, a tenu à faire un point sur la situation sanitaire à la veille des fêtes de fin d’année, ce jeudi 17 décembre 2020 à Vesoul. « Le virus circule activement. Il est important d’agir sur les comportements individuels et collectifs. »

« On assiste au retour d’une situation préoccupante », indique Fabienne Balussou. La préfète de la Haute-Saône a dressé un tableau de la situation sanitaire, ce jeudi 17 décembre 2020 à Vesoul. « Une bonne application des gestes barrière est nécessaire alors que de nombreux regroupements familiaux se préparent pour les fêtes », explique-t-elle.

« Se remobiliser maintenant »

«  En Bourgogne Franche-Comté, 7 départements sur 8 voient une augmentation de leur taux d’incidence, dont la Haute-Saône où 74 personnes sont actuellement hospitalisées (7 personnes en réanimation) », indique Véronique Tisserand, déléguée territoriale de l’Agence régionale de santé en Haute-Saône. Le nombre de décès lié au Covid-19 à l’hôpital s’élève à 136 personnes, soit « 59 nouveaux décès par rapport à la première vague. »

« On a tendance à s’habituer à ces chiffres… Le 1er octobre dernier, en Haute-Saône, le taux d’incidence s’élevait à 21/100 000. Début novembre, on est passés à 491. On est redescendus à 150 fin novembre. Au lieu de poursuivre cette tendance, on se retrouve à 192 (265 chez les 65 ans et +) en à peine deux semaines », complète Mme Balussou. « Il est nécessaire de se remobiliser maintenant. »

Trois classes fermées au lycée Belin à Vesoul

Côté Éducation nationale, depuis début novembre, 108 cas ont été confirmés chez les élèves du 1er degré, 177 dans les collèges et 118 dans les lycées, indique Liliane Ménissier, l’inspectrice d’académie. « L’activité a repris normalement dans les collèges. Trois classes ont été fermées au lycée Belin à Vesoul. »

Depuis le 15 décembre, le couvre-feu est entré en vigueur, pour « limiter le brassage de population et la circulation du virus », justifie la préfecture. Les déplacements entre 20 h et 6 h seront tolérés le 24 décembre. En revanche, le couvre-feu sera appliqué le soir du 31 décembre. Les forces de l’ordre seront mobilisées pour veiller au respect de ces mesures, avec une attention particulière portée sur les fêtes clandestines. En Haute-Saône, l’obligation de port du masque dès 11 ans sur la voie publique dans l’ensemble des communes du département est prolongée jusqu’au 20 janvier prochain.

« Il y a un enjeu collectif, on doit tous être acteurs. C’est une question de bon sens »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *