Covid-19 : les formalités à respecter avant de se faire vacciner

La CPTS (Communauté professionnelle territoire de Santé) de Luxeuil-les-Bains a souhaité faire un rappel des formalités à remplir impérativement avant de rendre au centre de vaccination.

La CPTS (Communauté professionnelle territoire de Santé) de Luxeuil-les-Bains, qui regroupe les professionnels de santé du nord du département de Haute-Saône, a souhaité faire un rappel des formalités à remplir avant de se faire vacciner. « Pour le bon fonctionnement du centre de vaccination », écrivent-ils dans un communiqué.

Se munir d’un certificat d’éligibilité

Il est impératif de consulter son médecin traitant avant la vaccination, pour tout le monde. Le médecin traitant délivre alors un certificat d’éligibilité qui doit être apporté impérativement lors de rendez-vous de vaccination. Sans ce certificat le jour du rendez-vous, le vaccin ne pourra être injecté.

Penser à prendre rendez-vous pour la deuxième injection.

« Quelles que soit les difficultés pour obtenir un rendez-vous en appelant le numéro dédié, il est impératif d’obtenir deux rendez-vous de vaccinations : le premier pour être vacciné, le second pour recevoir le rappel de vaccination 21 jours à 30 jours maximum après la première injection. Ces deux injections sont indispensables pour être protégé du virus », ont rappelé les professionnels de santé de la CPTS de Luxeuil.

Appel à la vaccination à domicile pour les personnes âgées et dépendantes

Ils ont également souligné qu’ils assureraient les vaccinations contre la Covid-19 à hauteur des doses de vaccins fournies par les pouvoirs publics. « La CPTS-Luxeuil est demandeuse de réaliser rapidement à domicile des vaccinations pour les personnes âgées et dépendantes qui ne peuvent se rendre au centre de vaccination », écrivent conjointement Sophie Salomé, vice-présidente de la CPTS, et le Docteur Martial Olivier-Koehret, président de la CPTS.

Un centre de vaccination

ouvre le 18 janvier

au Centre social TAICLET de LUXEUIL (au fond

de la place du 8 mai 1945)

Il sera ouvert du lundi au samedi de 9 h à 17 h

UNIQUEMENT SUR RENDEZ-VOUS :

  • Par téléphone au 03 84 75 64 75
  • Via le site DOCTOLIB (+ simple : taper

doctolib + covid + luxeuil sur votre moteur

de recherche et vous tomberez dessus)

Au préalable, prévoyez une consultation pré-vaccinale chez

votre médecin traitant pour obtenir le « certificat

d’éligibilité »

En janvier 2021, sont éligibles :

  • Les personnes de + de 75 ans
  • Le personnel des EHPAD ou assimilés
  • Le personnel soignant de + de 50 ans
  • Les pompiers, aides à domicile
  • Les personnes avec une pathologie grave
VACCINATION COVID

Un centre de vaccination ouvre le 18 janvier au centre social Taiclet de Luxeuil (place du 8 mai).

Il sera ouvert du lundi au samedi de 9h à 17h

Pour prendre RDV :

  • Par téléphone 03 84 75 64 75
  • En ligne via Doctolib

Au préalable prévoyez une consultation pré-vaccinale chez votre médecin traitant.

 

Covid-19 : retour d’une « situation préoccupante » dans le département

La préfète de la Haute-Saône, Fabienne Balussou, a tenu à faire un point sur la situation sanitaire à la veille des fêtes de fin d’année, ce jeudi 17 décembre 2020 à Vesoul. « Le virus circule activement. Il est important d’agir sur les comportements individuels et collectifs. »

« On assiste au retour d’une Continuer la lecture de « Covid-19 : retour d’une « situation préoccupante » dans le département »

Les tests en laboratoires sont plus fiables que les tests antigéniques avec résultats rapides.

Coronavirus : La fiabilité des tests rapides mise en doute par un groupe de laboratoires

Publié le 18/12/2020

Selon le groupe, les résultats des tests antigéniques comporteraient non seulement des « faux négatifs » mais aussi «de nombreux faux positifs ».

Vers une nouvelle polémique en Continuer la lecture de « Les tests en laboratoires sont plus fiables que les tests antigéniques avec résultats rapides. »

Activité physique :

 avec ou sans confinement, alerte sur la santé des ados

le 21 novembre 2020

Sport : les adolescents de 2020 ont 25 % de capacités physiques en moins que ceux des années 70

Un avis de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) met en exergue l’ampleur du temps passé devant les écrans et sans activité physique, qui provoque des risques pour la santé de deux tiers des jeunes aujourd’hui en France. Le document Continuer la lecture de « Activité physique : »